Le Palais Idéal du Facteur Cheval

Du monde entier, des milliers de visiteurs viennent chaque année à Hauterives à quelques kilomètres du camping Les Bastets. Ce ne sont pas tant les ruines du château médiéval qui les attirent que ce fabuleux palais aux allures de temple Khmer. Ils rendent ainsi hommage à un homme étonnant, le Facteur Cheval, un “paysan” selon lui, qui prouva à force de volonté que ce n’est pas la culture qui fait l’art, mais la qualité du rêve et le courage de l’accomplir.

Visiter le Palais Idéal

Au milieu du jardin,sur un quadrilatère d’environ 300m2, s’élève une construction d’une dizaine de mètres de haut, hérissée d’étranges ornements. C’est le palais idéal du Facteur Cheval, une œuvre naïve étonnante.

Un plan est donné à l’entrée qui explique en détails les différentes scènes du palais, d’un même audioguide.

Le côté Est est le plus singulier. À gauche se dressent fièrement trois géants revêtus d’un cailloutis rougeâtre, dont la coiffure s’apparente aux mystérieuses statues de l’île de Pâques : ce sont César, conquérant romain, Archimède, savant grec, et Vercingétorix, héros de la Gaule. Entre eux,les déesses Isis et Velléda lèvent les mains en signe de louange.

Cheval écrit : “ Sous La garde des trois géants, j’ai placé l’épopée des humbles courbés sous le sillon” et “ À la fraternité des peuples”. En retrait, dans une petite grotte, sont posés les seuls soutiens du Facteur Cheval : ses outils et sa brouette, qui est son fidèle compagnon de travail et qui l’aide chaque jour à ramasser les cailloux le long de la route lors de ses tournées. A droite de la façade, le tombeau égyptien avec ses colonnes devait servir de sépulture au facteur et à sa famille.

La façade Nord est la dernière construite. Elle grouille de petits éléments décoratifs et intègre le récit de la Genèse,Adam et Eve, l’arbre de la connaissance du bien et du mal et le serpent.

L’entrée du palais est située côté Ouest. Des imitations de végétaux voisinent avec des éléments inspirés des Expositions Universelles. Sous de grandes arcades,le facteur a sculpté un temple hindou, un chalet suisse, la Maison Blanche, la Maison Carrée d’Alger et un château fort. L’angle qui suit est formé par une mosquée. L’intérieur du Palais est percé de galeries et de grottes ornées de volutes. Par de petits escaliers on accède à la terrasse, autrefois traversée de canaux et de tuyaux irriguant les fontaines de la façade Est.

La façade Sud est dédiée aux pierres antédiluviennes. Cheval y réunissait les pierres qui n‘avaient pas trouvé leur place ailleurs.

À quelques dizaines de mètres à l’est de l’ensemble Cheval a élevé le belvédère pour profiter de la vue sur son œuvre dans la lumière du soleil couchant.

L’œuvre de Ferdinand Cheval

Facteur Cheval était hanté par des rêves de palais féeriques. Les gazettes de l’époque, les revues illustrées, la naissance de la photographie et des premières cartes postales, qu’il distribue lors de ses tournées, sont autant de support qui vont nourrir l’imaginaire débordant
du facteur Cheval.

Après 10 000 journées, 93 000 heures, 33 ans d’épreuves son Palais est terminé.
Son œuvre sera classée monument historique en 1969 par André Malraux, alors ministre de la Culture, comme la seule architecture naïve du monde.

Cheval consacre les dix dernières années de sa vie à construire, de la même façon, son tombeau au cimetière de Hauterives. Il présente un travail plus miniaturiste, orné de coquillages. C’est le dernier travail du bâtisseur Cheval, où il repose avec sa famille.

Découvrez aussi les villages perchés et la lavande de la Drôme