Visiter Châteauneuf-sur-Isère

En vacances au camping Les Bastets, les journées sont à la fois douces et dynamiques grâce aux services et animations proposés. Ce moment de pause est aussi l’occasion de profiter des charmes de la Drôme provençale. Et ça tombe bien ! Il vous faudra moins d’une heure pour rejoindre le site remarquable de Châteauneuf-sur-Isère. Une découverte qui mérite vraiment le détour.

La nature classée et protégée comme un précieux patrimoine

Le territoire de Châteauneuf-sur-Isère regroupe trois zones naturelles d’intérêt écologique où la faune et la flore ont bien des secrets à révéler. Au fil de votre balade, vous traverserez le délicat écosystème d’une prairie classée comme remarquable avant de rejoindre les rives de l’Isère. Un peu de fraîcheur dans ces espaces humides protégés où l’on admire entre autre les hérons évoluant au milieu d’immenses champs de roseaux. La promenade vous mène jusqu’au barrage de Vanelle, lieu privilégié d’observation de multiples espèces rares d’oiseaux migrateurs.

Un village chargé d’histoire

Dès votre arrivée, vous remarquerez de curieuses cheminées sur certaines maisons du centre. Leur profil ne ressemble à aucun autre et on les appelle Sarrasines. Malgré la présence des blasons de très anciens seigneurs de Châteauneuf, leurs origines sont si énigmatiques qu’on n’a pas su comment les intégrer à l’inventaire des Monuments Historiques…et vous ne les verrez qu’ici !

Tout comme le fameux portail du 17ème à l’architecture originale, vestige d’un ensemble que les habitants appelaient le château.

L’église du village porte aussi un nom étonnant : Saint-Thomas à Saint-Hugues. Erigée à la fin du 12ème siècle en l’honneur de Saint-Thomas, patron des architectes et des carriers. En effet, l’activité dans les carrières bordant la cité était déjà intense à l’époque. Par la suite, on lui adjoindra le nom de Saint-Hugues, enfant du pays devenu évêque de Grenoble au 11ème siècle.

En vous promenant, vous verrez aussi la chapelle Saint-Hugues consacrée en 1896 où l’on vous racontera l’histoire du pèlerinage du même nom. A quelques pas de là, c’est la source miraculeuse de Saint-Hugues qui retiendra votre attention. Le prélat aurait perdu la vue au fil des ans et la légende vante les bienfaits de cette source qui guérirait la cécité… On ne vous en dit pas plus.

Maisons troglodytes à Châteauneuf-sur-Isère1

Des promenades pittoresques et instructives

L’incontournable balade à faire, ce sont les carrières de molasse. En activité de l’antiquité jusqu’au 19ème siècle, elles racontent l’histoire de la région et ont permis la construction de célèbres monuments. Sur 17 hectares, certaines sont à ciel ouvert et à priori d’origine romaine. D’autres sont souterraines et furent successivement transformées en champignonnières et en caves de vieillissement pour les vignobles locaux.

Pour une découverte amusante en famille, on peut emprunter le parcours du Jeu du Chemin des Carriers. Selon l’âge, chacun devra résoudre rébus et charades pour solutionner l’énigme des carrières.

On peut aussi les admirer depuis la butte du Châtelard classée Natura 2000 qui surplombe le village et la rivière. En suivant le sentier botanique, on gagne le coteau de Bel Air où l’on découvre les dix maisons troglodytes, vestiges d’un hameau qui en aurait compté une cinquantaine.

Envoyez un message
L'espace aquatique